Guerre des chemins déclarée aux Trois frontières. En cause : l’attitude d’un gros propriétaire terrien et châtelain de Sinnich, d’origine néerlandaise, Piet Dassen, qui a décidé que le promeneur ne pourrait plus passer sur les chemins situés dans ses bois de Laschet (Hombourg), Obsinnich (Remersdael, Fourons) et Beusdael (Sippenaeken).

Dans un premier temps, des promeneurs ont coupé les fils et scié les pieux des entraves. Avant que les clôtures deviennent plus imposantes, avec de grosses barrières placées en octobre 2013. De plus, l’ouvrier forestier du propriétaire s’est mis à intimider les promeneurs, leur conseillant poliment de quitter les lieux. Ce qu’il n’a pas le droit de faire, souligne Albert Stassen, car il n’a aucune compétence de police.

Suite de l’article dans La Meuse du 18/02/2014

Share This