Refaisons de la fête de Noël une fête écologique

Bulletin d'infos

Noël fut par excellence la fête des petits, des ignorés, des rejetés. Elle était populaire parce qu’ouverte à tous, se contentant d’un sapin, d’éléments décoratifs offerts par la nature, de simples cadeaux qui rappellent l’indispensable fraternité des humains, d’un peu de chaleur partagée au cœur de l’hiver.

 

Et ce, que l’on soit croyant, incroyant ou tout simplement homme !

 

Puis est venue notre société contemporaine faite de consommation, de gaspillages, de luxe et on a vu l’enfant remplacé dans l’auge par une bouteille de vin.

 

Main basse sur Noël par le commerce, la grande distribution, les fêtes qui débordent de produits provenant des quatre coins du monde, au mépris des plus pauvres et de la planète qui trinquent … à leur manière !

 

A l’heure où l’humanité sait que son sort est lié à celui de la Terre et où elle sait que la survie va dépendre de nos capacités à partager et à réduire nos trains de vie, d’urgence oui, il nous faut faire de Noël une fête de la simplicité volontaire ; un acte de protestation contre le pillage des ressources, un acte de refus de voir l’écart s’élargir entre ceux qui ont (trop) et ceux qui n’ont pas.

 

Un cadeau fruit de la créativité domestique, un geste qui dit plus que le clinquant et l’inutile, une attention aux exclus bref, nous pouvons rendre à Noël ses vraies couleurs.

 

Au fond, faire de la fête de Noël une fête écolo, ce n’est jamais que respecter le sens même d’un texte écrit par un certain Matthieu …

J.M.Lex

Itinéraire Hardy

Bulletin d'infos

 {mosmap width=’700’|height=’500’|lat=’50.7254’|lon=’5.9857’| zoom=’16’|zoomType=’Large’|zoomNew=’0’|mapType=’Hybrid’|showMaptype=’3’| overview=’0’|text=’ferme Hardy’|tooltip=’Ecolo Plombières’|marker=’1’| align=’center’}